Rôti de coeur sauce hongroise

Au sein de la myriade de créateurs de musiques électroniques en tous genres, il est aujourd’hui devenu facile de se perdre. Grindcore, ambient expérimental, slow-tempo, lounge de backroom gay, IDM industriel, CurrywürstCore, Dubstep minimaliste, House et compagnie… des artistes se créent tous les jours, le flux est incessant et au sein de ce dédale de musiques à tout va, il est devenu parfois difficile de détecter l’artiste qui vous fera frémir.

Fort heureusement pour vous, Tartine de Contrebasse est là pour vous mâcher le travail !

Notre trouvaille de la journée : Headshotboyz.

Comme beaucoup d’artistes dans le domaine, le groupe issu de la scène hongroise a commencé sa carrière en réalisant toute sorte de projets ponctuels, piste après piste, remix après remix.

Et puis, inévitablement, l’envie d’un EP à son nom se fait grandissante. Un peu d’huile de coude et quelques coups de génie plus tard voyaient apparaitre le Saint-Graal : Heartbaked.

Sorti le 15 mai dernier, cet EP nous livre 19 minutes d’IDM/Ambient 100% Budapest, le tout découpé en 5 plages.

C’est doucement saccadé, finement ficelé, c’est aquatique et ça éclabousse gentiment les tympans. Les morceaux s’enchainent, et sans que l’on puisse qualifier l’ensemble de transcendant, on y prend tout de même un certain plaisir. Les cinq morceaux s’enchainent, et 19 minutes plus tard pouf ! c’est terminé. Si ça passe aussi vite, c’est quand-même que ça envoie un minimum du pâté, non ?

Bref, vous aimez Baths, Eskmo, ou encore Clark ? Vous ne pourrez qu’apprécier Headshotboyz.

Toutes les infos que vous avez toujours rêvé de connaître sont (peut-être) disponibles sur leurs pages Bandcamp, Soundcloud, Facebook, ou plus classiquement sur leur page officielle (quand-même).

Et, juste au cas où vous ne l’auriez pas remarqué (faut vraiment tout vous dire hein ?), Heartbaked est en téléchargement libre, ainsi qu’une bonne partie de leurs anciennes productions.

Nous attendons donc avec impatience que ces petites mimines magiques quittent leur territoire magyar et viennent démontrer leur talent en territoire hexagonal pour aller voir de plus près ce que ça donne… à bon entendeur ! (Headshotboyz, si tu m’écoutes).

Adrien

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :