Archives de Catégorie: Disques

Abul Mogard – Above All Dreams | L’âge d’oraison

Si vous vous rappelez bien, Abul Mogard, ça avait commencé en 2012 comme le soi-disant projet de retraite d’un vétéran des industries métallurgiques serbes en manque de bruit. Et même si on était déjà beaucoup à l’époque de ses sorties

Abul Mogard – Above All Dreams | L’âge d’oraison

Si vous vous rappelez bien, Abul Mogard, ça avait commencé en 2012 comme le soi-disant projet de retraite d’un vétéran des industries métallurgiques serbes en manque de bruit. Et même si on était déjà beaucoup à l’époque de ses sorties

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Matter – Primitive Forms | Walking ghost phase

On a tous dans nos audiothèques ces petits projets musicaux qui nous tiennent particulièrement à cœur, ceux dont on revient irrémédiablement vers les travaux antérieurs, ceux dont on attend chaque nouvelle itération avec fidélité, ceux qui nous rendent fébriles et

Matter – Primitive Forms | Walking ghost phase

On a tous dans nos audiothèques ces petits projets musicaux qui nous tiennent particulièrement à cœur, ceux dont on revient irrémédiablement vers les travaux antérieurs, ceux dont on attend chaque nouvelle itération avec fidélité, ceux qui nous rendent fébriles et

ASC – Astral Projection | Éclipse de réel

Autant j’ai toujours été ébloui par la singulière spatialisation du son de James Clements et son utilisation millimétrée à notre insu sur ses excellents albums ambient parus chez Silent Season depuis 2013 (en particulier Time Heals All, cœurs avec les

ASC – Astral Projection | Éclipse de réel

Autant j’ai toujours été ébloui par la singulière spatialisation du son de James Clements et son utilisation millimétrée à notre insu sur ses excellents albums ambient parus chez Silent Season depuis 2013 (en particulier Time Heals All, cœurs avec les

Kali – Riot | Se perdre

Impossible de me souvenir d’où et de quand date ma première rencontre avec le trio Kali. A l’image d’un rêve, ma mémoire à ce sujet est floue, et les informations vaguement remontées font état de quelques pistes égrainées sur Soundcloud,

Kali – Riot | Se perdre

Impossible de me souvenir d’où et de quand date ma première rencontre avec le trio Kali. A l’image d’un rêve, ma mémoire à ce sujet est floue, et les informations vaguement remontées font état de quelques pistes égrainées sur Soundcloud,

Arikon – The Prophet’s Blood Is Boiling | Psychologie inversée

Arik Hayut, c’est un nom qui n’évoquera certainement pas grand-chose sous nos latitudes. Le dossier de presse nous apprend juste que le bonhomme a fait ses armes sur la scène oblique de Tel Aviv durant la dernière décennie du deuxième

Arikon – The Prophet’s Blood Is Boiling | Psychologie inversée

Arik Hayut, c’est un nom qui n’évoquera certainement pas grand-chose sous nos latitudes. Le dossier de presse nous apprend juste que le bonhomme a fait ses armes sur la scène oblique de Tel Aviv durant la dernière décennie du deuxième

Alva Noto – Unieqav | Universatilité

J’ai essentiellement connu Alva Noto pour ses productions minimales teintées de glitch, le genre que l’on a retrouvé de différentes manières sur ses collaborations variées avec Ryuichi Sakamoto par exemple, ou en solo de Mille Plateaux à Raster-Noton avec sa

Alva Noto – Unieqav | Universatilité

J’ai essentiellement connu Alva Noto pour ses productions minimales teintées de glitch, le genre que l’on a retrouvé de différentes manières sur ses collaborations variées avec Ryuichi Sakamoto par exemple, ou en solo de Mille Plateaux à Raster-Noton avec sa

Cryogenic Weekend – Polar Sleep | Mémoire physique

On m’a un jour demandé d’écrire un texte à propos d’une future sortie de Cryogenic Weekend. Aucune instruction ne fut donnée et donc, en écoutant cet album moitié compilation, moitié remaster, et moitié autre chose, je me suis souvenu du

Cryogenic Weekend – Polar Sleep | Mémoire physique

On m’a un jour demandé d’écrire un texte à propos d’une future sortie de Cryogenic Weekend. Aucune instruction ne fut donnée et donc, en écoutant cet album moitié compilation, moitié remaster, et moitié autre chose, je me suis souvenu du