Archives de Catégorie: Disques

Solar Fields – Movements | Lumière lente

Je me souviens avoir lancé un jeu vidéo indé du nom de Capsized, mi-2012, dans l’attente fébrile des résultats de mon examen clôturant mes études, en plein doute sur mon avenir professionnel mais aussi et surtout personnel. Un ami m’a

Solar Fields – Movements | Lumière lente

Je me souviens avoir lancé un jeu vidéo indé du nom de Capsized, mi-2012, dans l’attente fébrile des résultats de mon examen clôturant mes études, en plein doute sur mon avenir professionnel mais aussi et surtout personnel. Un ami m’a

James Murray – Falling Backwards | Présent de vérité

Fuyant la chaleur et le soleil comme la peste, l’approche de l’automne me met globalement d’assez bonne humeur, mais le mois d’octobre en particulier est également la source d’un spleen immense car intimement lié à des cicatrices qui ne s’effaceront

James Murray – Falling Backwards | Présent de vérité

Fuyant la chaleur et le soleil comme la peste, l’approche de l’automne me met globalement d’assez bonne humeur, mais le mois d’octobre en particulier est également la source d’un spleen immense car intimement lié à des cicatrices qui ne s’effaceront

Merzbow + HEXA – Achromatic | Vacances sur le soleil

Masami Akita. Lawrence English. Jamie Stewart. Une collaboration difficile à envisager ? Peut-être pas tant que ça, le duo HEXA des deux derniers et Merzbow explorant à leurs manières les extrêmes bordures de la désintégration sonore et sondant avec leurs stéthoscopes

Merzbow + HEXA – Achromatic | Vacances sur le soleil

Masami Akita. Lawrence English. Jamie Stewart. Une collaboration difficile à envisager ? Peut-être pas tant que ça, le duo HEXA des deux derniers et Merzbow explorant à leurs manières les extrêmes bordures de la désintégration sonore et sondant avec leurs stéthoscopes

Tape Loop Orchestra – Return to the Light | Insomnambulie

La musique de Tape Loop Orchestra, c’est un peu comme ce mythe local dont on entend parler par les excentriques du coin mais dont on n’est évidemment jamais témoin. Une apparition diffuse et persistante au loin, mais qui nous échappe

Tape Loop Orchestra – Return to the Light | Insomnambulie

La musique de Tape Loop Orchestra, c’est un peu comme ce mythe local dont on entend parler par les excentriques du coin mais dont on n’est évidemment jamais témoin. Une apparition diffuse et persistante au loin, mais qui nous échappe

Foresteppe – Mæta | Fonction transverse

Étant fasciné depuis longtemps par le fantastique pouvoir de suggestion de l’enregistrement sur bandes magnétiques, j’ai accueilli cet été dans la plus grande joie une succession d’albums de ce genre, des croisières spectrales de Kirill Mazhai à la plus récente

Foresteppe – Mæta | Fonction transverse

Étant fasciné depuis longtemps par le fantastique pouvoir de suggestion de l’enregistrement sur bandes magnétiques, j’ai accueilli cet été dans la plus grande joie une succession d’albums de ce genre, des croisières spectrales de Kirill Mazhai à la plus récente

Abul Mogard – Above All Dreams | L’âge d’oraison

Si vous vous rappelez bien, Abul Mogard, ça avait commencé en 2012 comme le soi-disant projet de retraite d’un vétéran des industries métallurgiques serbes en manque de bruit. Et même si on était déjà beaucoup à l’époque de ses sorties

Abul Mogard – Above All Dreams | L’âge d’oraison

Si vous vous rappelez bien, Abul Mogard, ça avait commencé en 2012 comme le soi-disant projet de retraite d’un vétéran des industries métallurgiques serbes en manque de bruit. Et même si on était déjà beaucoup à l’époque de ses sorties

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Matter – Primitive Forms | Walking ghost phase

On a tous dans nos audiothèques ces petits projets musicaux qui nous tiennent particulièrement à cœur, ceux dont on revient irrémédiablement vers les travaux antérieurs, ceux dont on attend chaque nouvelle itération avec fidélité, ceux qui nous rendent fébriles et

Matter – Primitive Forms | Walking ghost phase

On a tous dans nos audiothèques ces petits projets musicaux qui nous tiennent particulièrement à cœur, ceux dont on revient irrémédiablement vers les travaux antérieurs, ceux dont on attend chaque nouvelle itération avec fidélité, ceux qui nous rendent fébriles et