Eli Keszler – Stadium | Aux frontières du virtuel

Être fan de musiques dites « expérimentales » (tout de suite, les gros mots) est souvent synonyme de frustrations, en particulier pour un chroniqueur. Vous vous en foutez probablement, et vous avez bien raison, mais la soif intarissable de l’amateur de sonorités

Eli Keszler – Stadium | Aux frontières du virtuel

Être fan de musiques dites « expérimentales » (tout de suite, les gros mots) est souvent synonyme de frustrations, en particulier pour un chroniqueur. Vous vous en foutez probablement, et vous avez bien raison, mais la soif intarissable de l’amateur de sonorités

Richard Devine – Sort\Lave | Robotic mindfuck

Même si vous n’avez pas eu l’occasion ou le courage d’écouter ses sorties solo qui sont des bijoux de précision et de détail sonores jusqu’à en être parfois accablants, vous l’aurez forcément entendu d’une manière ou d’une autre à travers

Richard Devine – Sort\Lave | Robotic mindfuck

Même si vous n’avez pas eu l’occasion ou le courage d’écouter ses sorties solo qui sont des bijoux de précision et de détail sonores jusqu’à en être parfois accablants, vous l’aurez forcément entendu d’une manière ou d’une autre à travers

Roberto Crippa – Selenic | Échappée solitaire

Peu de choses à exposer sur le mystérieux Roberto Crippa dans ce paragraphe d’introduction. Quelques conjectures peut-être, comme celle qu’il semble avoir émergé avec des compatriotes d’une scène expérimentale italienne en plein essor au début des années 2010, se plaçant

Roberto Crippa – Selenic | Échappée solitaire

Peu de choses à exposer sur le mystérieux Roberto Crippa dans ce paragraphe d’introduction. Quelques conjectures peut-être, comme celle qu’il semble avoir émergé avec des compatriotes d’une scène expérimentale italienne en plein essor au début des années 2010, se plaçant

Giulio Aldinucci – Disappearing in a Mirror | Déconstruction

Décidément passionnant, ce Giulio Aldinucci. Bien qu’on reconnaisse immédiatement sa patte artistique donnant la parole à des bribes de souvenirs qui peuvent aussi bien lui appartenir qu’être à vous, chaque nouvelle édition réserve son lot de surprises et semble le

Giulio Aldinucci – Disappearing in a Mirror | Déconstruction

Décidément passionnant, ce Giulio Aldinucci. Bien qu’on reconnaisse immédiatement sa patte artistique donnant la parole à des bribes de souvenirs qui peuvent aussi bien lui appartenir qu’être à vous, chaque nouvelle édition réserve son lot de surprises et semble le

Incoherent Phylogeny 2

À peine Incoherent Phylogeny sorti, sa suite était déjà en préparation dans les coulisses. Et après deux ans de publications irrégulières mais passionnées, de recherches d’artistes aussi longues et incertaines que gratifiantes à leur issue, on vous présente enfin les

Incoherent Phylogeny 2

À peine Incoherent Phylogeny sorti, sa suite était déjà en préparation dans les coulisses. Et après deux ans de publications irrégulières mais passionnées, de recherches d’artistes aussi longues et incertaines que gratifiantes à leur issue, on vous présente enfin les

Tim Hecker – Konoyo | De la dichotomie

Ai-je besoin de vous présenter Tim Hecker ? Vous avez certainement déjà entendu ce qu’il a fait par le passé, volontairement ou non. Souvent vu à juste titre comme une des références de l’ambient tangent de ce nouveau millénaire, aux côtés

Tim Hecker – Konoyo | De la dichotomie

Ai-je besoin de vous présenter Tim Hecker ? Vous avez certainement déjà entendu ce qu’il a fait par le passé, volontairement ou non. Souvent vu à juste titre comme une des références de l’ambient tangent de ce nouveau millénaire, aux côtés

Solar Fields – Movements | Lumière lente

Je me souviens avoir lancé un jeu vidéo indé du nom de Capsized, mi-2012, dans l’attente fébrile des résultats de mon examen clôturant mes études, en plein doute sur mon avenir professionnel mais aussi et surtout personnel. Un ami m’a

Solar Fields – Movements | Lumière lente

Je me souviens avoir lancé un jeu vidéo indé du nom de Capsized, mi-2012, dans l’attente fébrile des résultats de mon examen clôturant mes études, en plein doute sur mon avenir professionnel mais aussi et surtout personnel. Un ami m’a

James Murray – Falling Backwards | Présent de vérité

Fuyant la chaleur et le soleil comme la peste, l’approche de l’automne me met globalement d’assez bonne humeur, mais le mois d’octobre en particulier est également la source d’un spleen immense car intimement lié à des cicatrices qui ne s’effaceront

James Murray – Falling Backwards | Présent de vérité

Fuyant la chaleur et le soleil comme la peste, l’approche de l’automne me met globalement d’assez bonne humeur, mais le mois d’octobre en particulier est également la source d’un spleen immense car intimement lié à des cicatrices qui ne s’effaceront