Josco & Spheruleus – Folded Distance | Trou de mer

Autant Josco est pour moi un parfait inconnu, autant Spheruleus est un alias déjà croisé maintes fois sur les eaux frissonnantes de l’ambient (au moins, il sera difficile de dire qui fait quoi, ce qui est toujours appréciable dans une collaboration). Certains se souviendront d’apparitions fugaces sur diverses compilations chez Dronarivm, Futuresequence ou VoxxoV Records pour ne citer qu’eux, d’autres retiendront peut-être ses albums parus sur différentes crèmeries bien installées dans le genre ; je citerai pour ma part sa brève mais douce participation au superbe double album de Ian Hawgood intitulé Wolven (A Modern Interpretation), qui expliquera peut-être en partie sa présence au mastering du Folded Distance taillé pour lui et exploré aujourd’hui.

Vous le savez, l’ambient qu’on aime, c’est celui qui associe contrastes forts et dynamiques subtiles, celui qui se nourrit des déséquilibres pour révéler les harmonies qui les ont enfanté, celui aussi qui bloque les stimuli extérieurs pour alimenter l’imagination et emmener l’esprit fouler des terres imperméables aux tracas quotidiens. Folded Distance se place en équilibre au milieu de ces préceptes, et s’il nous invite au moins à questionner notre rapport aux espaces qui nous entourent, il aspire secrètement à nous enseigner comment les remodeler. Inspirés par leur passion partagée des cartes et les milliers de kilomètres qui les séparent, les deux artistes semblent avoir composé cet album comme un remède à l’éloignement, une méthode pour combler l’absence physique par le partage virtuel de connaissances et d’envies. Leur œuvre prend forme dès les premières minutes d’écoute comme la mer sans fin qui sépare leur créativité, une surface abstraite reflétant la distance séparant l’Angleterre de Spheruleus de l’Asie de Josco. Mais très vite, on nous propose d’utiliser une dimension spatiale supplémentaire afin de courber l’horizon et d’annuler les intervalles en dansant avec les perspectives.

On investit donc cette dimension supérieure en se prenant pour une quelconque divinité temporaire, puis l’on plie le plan qui nous hébergeait comme une feuille de papier souple, approchant les lieux d’intérêt l’un en face de l’autre pour les traverser d’un fil d’or perçant l’azur et les liant intimement par ce trou de mer. Un véritable jeu de spatialisation parfaitement retranscrit dans les volumes sonores variables des morceaux, aux parois vertigineuses faites de drones élastiques qui capturent les réminiscences du monde que l’on redessine sous formes de cordes étirées jusqu’au point de rupture ou d’émergences vocales raclées dans le tréfonds des âges. Il ne reste plus qu’aux vagues de bruit blanc de s’écraser en écume sur des rivages inversés et à leur ressac d’embrasser l’immortalité dans un cycle créé par les nouveaux reliefs qu’on aura personnellement sculpté, pour se perdre à notre tour dans les fragiles figures impossibles que Folded Distance nous a soufflé.

Inutile de citer un morceau plus qu’un autre, car l’album s’articule en un tout cohérent bien mieux qu’en fragments épars (même si j’avoue que Praterstern et Kru Ze sont d’une beauté singulière quand même). L’espace et le temps, concepts si rigides dans la réalité, sont toujours une source inépuisable d’inspiration pour ces créateurs de paysages sonores sans bornes, mais en réécrire proprement les règles n’est pas chose aisée. Josco et Spheruleus ne nous donnent pourtant pas cette impression, jouant avec les contraintes et faisant fuir les lignes dans des géométries improbables avec une sensibilité exacerbée par le polissage analogique de Ian Hawgood. Un beau moyen de rejoindre un continent qui existe entre le bleu de l’océan et celui des cieux, sans jamais savoir lequel nous surplombe et lequel nous soutient.

Il reste un exemplaire du CD chez les français d’Eilean Rec. Et c’est tout. Allez donc vous batter pour le choper.

Dotflac

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :