Articles Tagués: Drone

Siavash Amini – TAR | Jeu de pénombres

Point de rabâchage aujourd’hui, vous connaissez déjà tout l’amour que je porte à ces artistes iraniens qui explorent avec brio les musiques électroniques que l’on chérit tant par chez nous. Après Tegh il y a quelques semaines, c’est au tour

Siavash Amini – TAR | Jeu de pénombres

Point de rabâchage aujourd’hui, vous connaissez déjà tout l’amour que je porte à ces artistes iraniens qui explorent avec brio les musiques électroniques que l’on chérit tant par chez nous. Après Tegh il y a quelques semaines, c’est au tour

Dronny Darko – Abduction | Rencontres du troisième type

Comme d’habitude, difficile pour moi de résister à mon créateur de dark ambiances favori. Depuis ses débuts chez Cryo Chamber avec l’indétrônable Outer Tehom en 2014, je n’ai pas réussi à snober une seule des créations de Dronny Darko. L’ukrainien

Dronny Darko – Abduction | Rencontres du troisième type

Comme d’habitude, difficile pour moi de résister à mon créateur de dark ambiances favori. Depuis ses débuts chez Cryo Chamber avec l’indétrônable Outer Tehom en 2014, je n’ai pas réussi à snober une seule des créations de Dronny Darko. L’ukrainien

Leandro Fresco & Rafael Anton Irisarri – La Equidistancia | Décentralisation

Une collaboration, c’est souvent l’occasion de laisser une des deux moitiés d’un projet s’exprimer plus que l’autre (malheureusement), et parfois celle de cristalliser un nectar concentré né d’une symbiose magnifique entre deux alchimistes (heureusement). La Equidistancia fait partie de cette

Leandro Fresco & Rafael Anton Irisarri – La Equidistancia | Décentralisation

Une collaboration, c’est souvent l’occasion de laisser une des deux moitiés d’un projet s’exprimer plus que l’autre (malheureusement), et parfois celle de cristalliser un nectar concentré né d’une symbiose magnifique entre deux alchimistes (heureusement). La Equidistancia fait partie de cette

Tegh – Downfall | Soleil couchant

Mon attrait pour la scène électronique iranienne ne diminue pas. Je continue à admirer les travaux de gens comme Siavash Amini et Arash Akbari, alliant une richesse unique des émotions à une puissance musicale intrinsèque que je peine à retrouver

Tegh – Downfall | Soleil couchant

Mon attrait pour la scène électronique iranienne ne diminue pas. Je continue à admirer les travaux de gens comme Siavash Amini et Arash Akbari, alliant une richesse unique des émotions à une puissance musicale intrinsèque que je peine à retrouver

Gallery Six – Vibrancy | Sérendipité

On a tous connu ce style d’album qu’on semble avoir entendu plein de fois ailleurs, en mieux ou en moins bien. Au bout d’un moment, un genre qu’on explore depuis des années devient de plus en plus lisse, offrant de

Gallery Six – Vibrancy | Sérendipité

On a tous connu ce style d’album qu’on semble avoir entendu plein de fois ailleurs, en mieux ou en moins bien. Au bout d’un moment, un genre qu’on explore depuis des années devient de plus en plus lisse, offrant de

Constantine – Hades | Synchronicité

Bien que souvent éloigné de ses berges par des explorations techno acides trop insistantes, Bedouin Records arrive périodiquement à sortir des bastosses enrichies à d’autres éléments instables auxquelles je ne m’attends pas. Le Esto de Ryo Murakami assez récemment ou

Constantine – Hades | Synchronicité

Bien que souvent éloigné de ses berges par des explorations techno acides trop insistantes, Bedouin Records arrive périodiquement à sortir des bastosses enrichies à d’autres éléments instables auxquelles je ne m’attends pas. Le Esto de Ryo Murakami assez récemment ou

Lawrence English – Cruel Optimism | Couches d’ambivalence

Ça fait déjà plus d’une décennie que Lawrence English nous sauce de son ambient qui n’aurait désormais aucune honte à figurer au panthéon du genre, et il est difficile de ne pas conseiller aux curieux l’exploration exhaustive de sa discographie

Lawrence English – Cruel Optimism | Couches d’ambivalence

Ça fait déjà plus d’une décennie que Lawrence English nous sauce de son ambient qui n’aurait désormais aucune honte à figurer au panthéon du genre, et il est difficile de ne pas conseiller aux curieux l’exploration exhaustive de sa discographie

James Murray – Killing Ghosts | Spectres sonores

Bien que je ne sois toujours pas fan de ses excursions downtempo commencées en 2008 et poursuivies récemment chez Ultimae Records avec Eyes to the Height, James Murray m’a fait changer d’avis sur son univers ambient fin 2015, quand il

James Murray – Killing Ghosts | Spectres sonores

Bien que je ne sois toujours pas fan de ses excursions downtempo commencées en 2008 et poursuivies récemment chez Ultimae Records avec Eyes to the Height, James Murray m’a fait changer d’avis sur son univers ambient fin 2015, quand il