Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014

Transient ’14 – Searching for Ulysses et mon cerveau

Voilà, ça y est, c’est fini. L’onde de choc est passée. Plus rien à voir, circulez. Vous pouvez retourner à vos feux de cheminées agrémentés d’un gentil Lou Reed, pour vous remettre de vos pétées dominicales. La semaine suivante a

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014

Transient ’14 – Searching for Ulysses et mon cerveau

Voilà, ça y est, c’est fini. L’onde de choc est passée. Plus rien à voir, circulez. Vous pouvez retourner à vos feux de cheminées agrémentés d’un gentil Lou Reed, pour vous remettre de vos pétées dominicales. La semaine suivante a

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014, Kangding Ray, Interview, Solens Arc, David Letellier

Kangding Ray : « On vit une époque formidable. »

Il y a quelques semaines se déroulait la première édition du Transient, et on a pas fait que se gaver de musiques d’autiste en perdant nos repères devant un rectangle rouge. On a aussi un peu travaillé, et on vous

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014, Kangding Ray, Interview, Solens Arc, David Letellier

Kangding Ray : « On vit une époque formidable. »

Il y a quelques semaines se déroulait la première édition du Transient, et on a pas fait que se gaver de musiques d’autiste en perdant nos repères devant un rectangle rouge. On a aussi un peu travaillé, et on vous

0004035956_10

Des tripoux dans la nuit

Il y a comme quelques petites choses qui frétillent du côté de la capitale. Tripalium, ce n’est ni le nouvel élément à 261 neutrons et 263 protons qui sauvera l’humanité de la déchéance dans le prochain livre de Damasio, ni

0004035956_10

Des tripoux dans la nuit

Il y a comme quelques petites choses qui frétillent du côté de la capitale. Tripalium, ce n’est ni le nouvel élément à 261 neutrons et 263 protons qui sauvera l’humanité de la déchéance dans le prochain livre de Damasio, ni

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014

Transient Festival – petit précis de transhumance des ondes

Je doute fortement que parmi son maigre lectorat, la Tartine de Contrebasse héberge un fidèle suiveur qui ne lise ni Hartzine, ni Trax, ni SWQW, ni Technikart Magazine, ni dMute, ni Digitalarti, ni SeekSickSound, ni EtherREAL, ou qui n’écoute pas

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014

Transient Festival – petit précis de transhumance des ondes

Je doute fortement que parmi son maigre lectorat, la Tartine de Contrebasse héberge un fidèle suiveur qui ne lise ni Hartzine, ni Trax, ni SWQW, ni Technikart Magazine, ni dMute, ni Digitalarti, ni SeekSickSound, ni EtherREAL, ou qui n’écoute pas

keef baker - dry

Keef Baker – Dry / Barren. Le bus magique dans la tête de Keef

                Comme il l’annonce si modestement lui-même sur son site, Keef Baker était déjà à bidouiller son matos à l’époque où Justin Bieber était encore principalement constitué de liquide séminal. Loin de constituer un

keef baker - dry

Keef Baker – Dry / Barren. Le bus magique dans la tête de Keef

                Comme il l’annonce si modestement lui-même sur son site, Keef Baker était déjà à bidouiller son matos à l’époque où Justin Bieber était encore principalement constitué de liquide séminal. Loin de constituer un

adn178-1000

Monolog – Merge. Effeuiller le surimi

Ecrire une tartine sur Merge, c’est pas évident. Parce que trouver sans cesse de nouvelles images, de nouveaux qualificatifs au fur et à mesure des sorties d’un artiste, est une tâche à laquelle j’évite de me confronter, pas par dédain,

adn178-1000

Monolog – Merge. Effeuiller le surimi

Ecrire une tartine sur Merge, c’est pas évident. Parce que trouver sans cesse de nouvelles images, de nouveaux qualificatifs au fur et à mesure des sorties d’un artiste, est une tâche à laquelle j’évite de me confronter, pas par dédain,

Peder Mannerfelt, Malcolm Pardon, The Leaf Label

Roll The Dice – Until Silence. L’éloge de la lenteur

C’est l’été, ambiance vacancière chez Tartine de Contrebasse. Alors on divague un peu, on se fend en quatre pour pondre une double demi-chronique mensuelle après s’être goulument dégivrée la couenne sur la Plaine de la Machine à Feu, on préconise

Peder Mannerfelt, Malcolm Pardon, The Leaf Label

Roll The Dice – Until Silence. L’éloge de la lenteur

C’est l’été, ambiance vacancière chez Tartine de Contrebasse. Alors on divague un peu, on se fend en quatre pour pondre une double demi-chronique mensuelle après s’être goulument dégivrée la couenne sur la Plaine de la Machine à Feu, on préconise

Mais... cet artwork aussi, il déchire ?

Broken Note – Black Mirror. Miroir, ô mon miroir, dis-moi qui est le plus sale

Je le dis à chaque fois que je chronique un EP mais j’m’en fous, je le redis quand même : j’aime pas les EP. J’aime pas ce format batârd qui en dit soit trop soit pas assez. Mais il arrive

Mais... cet artwork aussi, il déchire ?

Broken Note – Black Mirror. Miroir, ô mon miroir, dis-moi qui est le plus sale

Je le dis à chaque fois que je chronique un EP mais j’m’en fous, je le redis quand même : j’aime pas les EP. J’aime pas ce format batârd qui en dit soit trop soit pas assez. Mais il arrive