Πέτρα, CORPOC, Toni Cutrone

Mai Mai Mai – Πέτρα. Le blason du légionnaire

Vous ne nous avez jamais entendu prononcer son nom, et pourtant, on vous a déjà parlé de lui. Car sous le sobriquet de Mai Mai Mai se cache Toni Cutrone, infatigable agitateur de la scène undeground italienne qui, parmi ses

Πέτρα, CORPOC, Toni Cutrone

Mai Mai Mai – Πέτρα. Le blason du légionnaire

Vous ne nous avez jamais entendu prononcer son nom, et pourtant, on vous a déjà parlé de lui. Car sous le sobriquet de Mai Mai Mai se cache Toni Cutrone, infatigable agitateur de la scène undeground italienne qui, parmi ses

Mutamassik Symbols Follow

Mutamassik, tonnerre sous les tropiques

C’est une maison assez discrète dont il s’agit aujourd’hui, enfin en tous cas une qu’on a jamais mentionnée auparavant : Discrepant. Je vais pas faire semblant de vous faire un bel historique pompé sur internet pour masquer mon inculture, sachez

Mutamassik Symbols Follow

Mutamassik, tonnerre sous les tropiques

C’est une maison assez discrète dont il s’agit aujourd’hui, enfin en tous cas une qu’on a jamais mentionnée auparavant : Discrepant. Je vais pas faire semblant de vous faire un bel historique pompé sur internet pour masquer mon inculture, sachez

ynoji - kollider

Ynoji – Kollider. Ou la méthode des trois forces concourantes

On vous avait déjà touché deux mots du label Xtraplex l’an dernier avec ce bon vieux Sluggart, et il semblerait, au vu des quelques lignes qui suivent, que le petit net-label du plat pays orienté sound-design mériterait amplement une attention

ynoji - kollider

Ynoji – Kollider. Ou la méthode des trois forces concourantes

On vous avait déjà touché deux mots du label Xtraplex l’an dernier avec ce bon vieux Sluggart, et il semblerait, au vu des quelques lignes qui suivent, que le petit net-label du plat pays orienté sound-design mériterait amplement une attention

The Frozen Vaults - 1816

The Frozen Vaults – 1816. Fait frisquet ici.

Pour la chronique suivante, mesdames et messieurs, le réel enjeu sera d’approcher au plus près de l’objectivité sans faille, et de ne pas tomber dans les travers attendus et dangers convenus de la chronique d’un album sorti sur un label

The Frozen Vaults - 1816

The Frozen Vaults – 1816. Fait frisquet ici.

Pour la chronique suivante, mesdames et messieurs, le réel enjeu sera d’approcher au plus près de l’objectivité sans faille, et de ne pas tomber dans les travers attendus et dangers convenus de la chronique d’un album sorti sur un label

Heroin In Tahiti - Sun And Violence

Heroin In Tahiti – Sun And Violence. alea jacta est

Juchés au sommet de leur étonnante et déjà conséquente discographie, les italiens de Heroin In Tahiti reviennent ce mois-ci avec, pour la première fois, un « vrai » album. Parmi les perlouzes que nous avons usé jusqu’à l’os ces derniers mois, on

Heroin In Tahiti - Sun And Violence

Heroin In Tahiti – Sun And Violence. alea jacta est

Juchés au sommet de leur étonnante et déjà conséquente discographie, les italiens de Heroin In Tahiti reviennent ce mois-ci avec, pour la première fois, un « vrai » album. Parmi les perlouzes que nous avons usé jusqu’à l’os ces derniers mois, on

Monolog Eversleep

Monolog – Eversleep & Swarm Intelligence – Hamburg Harbour. Lente collusion.

J’ai pris la mauvaise habitude de chroniquer les EPs par deux. En général j’en suis pas bien fier, mais on va dire que deux EPs ça fait comme un long format ? Bon, sinon, je vais pas vous présenter Monolog et

Monolog Eversleep

Monolog – Eversleep & Swarm Intelligence – Hamburg Harbour. Lente collusion.

J’ai pris la mauvaise habitude de chroniquer les EPs par deux. En général j’en suis pas bien fier, mais on va dire que deux EPs ça fait comme un long format ? Bon, sinon, je vais pas vous présenter Monolog et

Hey Colossus In Black And Gold

Hey Colossus : In Black & Gold. Oh et puis merde.

Bon. Puisque personne ne se donne la peine de le faire pour nous, je vais le faire moi-même. Je vais donc – une fois n’est pas coutume (mais faudrait faire gaffe à ce que ça ne le devienne pas) –

Hey Colossus In Black And Gold

Hey Colossus : In Black & Gold. Oh et puis merde.

Bon. Puisque personne ne se donne la peine de le faire pour nous, je vais le faire moi-même. Je vais donc – une fois n’est pas coutume (mais faudrait faire gaffe à ce que ça ne le devienne pas) –

bg_concrete_shift

Vox’xoV Records : « J’étais persuadé que les gens que j’aimais vendaient des disques ! »

Encore et toujours lors de cette désormais mythique première édition du Transient Festival, nous avions plus ou moins convenu de causer quelques minutes avec les deux patrons de Vox’xoV Records, sur le pouce, comme on s’enfile une part de quiche,

bg_concrete_shift

Vox’xoV Records : « J’étais persuadé que les gens que j’aimais vendaient des disques ! »

Encore et toujours lors de cette désormais mythique première édition du Transient Festival, nous avions plus ou moins convenu de causer quelques minutes avec les deux patrons de Vox’xoV Records, sur le pouce, comme on s’enfile une part de quiche,