l'artowrk déchire, jvous dis

Paskine – Nimrod. Subtiles lubies en mouvements

J’avais pourtant dit que je ne chroniquerais plus rien qui sortirait de chez VoxxoV avant d’avoir l’album de trdlx entre les mains. Bordel. Et j’étais bien déterminé à écrire tous les autres articles qui sont en attente depuis des mois,

l'artowrk déchire, jvous dis

Paskine – Nimrod. Subtiles lubies en mouvements

J’avais pourtant dit que je ne chroniquerais plus rien qui sortirait de chez VoxxoV avant d’avoir l’album de trdlx entre les mains. Bordel. Et j’étais bien déterminé à écrire tous les autres articles qui sont en attente depuis des mois,

Digi G'Alessio

Clap! Clap! – Tambacounda, tonnerre sous les tropiques

De la purée d’igname plein les mandibules et des cris bestiaux plein les nasaux, tu te croirais fraichement atterri en plein festival électro au beau milieu d’une jungle XXL en version Jumanji, la vibration des peaux ondulées des tambours et

Digi G'Alessio

Clap! Clap! – Tambacounda, tonnerre sous les tropiques

De la purée d’igname plein les mandibules et des cris bestiaux plein les nasaux, tu te croirais fraichement atterri en plein festival électro au beau milieu d’une jungle XXL en version Jumanji, la vibration des peaux ondulées des tambours et

kaometry

Kaometry, à géométrie multiple

Bon, plutôt que de vous dire "j’ai tellement la flemme que je vais chroniquer trois EP en un seul article", je vais présenter les choses autrement. On va dire qu’aujourd’hui est un jour faste puisque Tartine va faire un focus-portrait-analyse

kaometry

Kaometry, à géométrie multiple

Bon, plutôt que de vous dire "j’ai tellement la flemme que je vais chroniquer trois EP en un seul article", je vais présenter les choses autrement. On va dire qu’aujourd’hui est un jour faste puisque Tartine va faire un focus-portrait-analyse

Cover

Kangding Ray – Solens Arc. Condamnations, libérations

A l’heure où la techno se drape dans d’éternelles parures de préciosité qui paraissent comme autant de témoignages de condescendance, Kangding Ray, que l’on avait pas entendu depuis son sublime OR, vient joliment foutre un sale coup de latte dans

Cover

Kangding Ray – Solens Arc. Condamnations, libérations

A l’heure où la techno se drape dans d’éternelles parures de préciosité qui paraissent comme autant de témoignages de condescendance, Kangding Ray, que l’on avait pas entendu depuis son sublime OR, vient joliment foutre un sale coup de latte dans

velocity-FRONT

Machine Code – Velocity

Avec ce Velocity, n’attendez pas de surprise, n’attendez pas la révolution d’un genre déjà bien éculé et dont les codes font désormais office de carcans. La drum’n’bass, même en ayant perdu de son aura « grand public » au profit d’autres dubstep

velocity-FRONT

Machine Code – Velocity

Avec ce Velocity, n’attendez pas de surprise, n’attendez pas la révolution d’un genre déjà bien éculé et dont les codes font désormais office de carcans. La drum’n’bass, même en ayant perdu de son aura « grand public » au profit d’autres dubstep

Prefuse 73 & Machinedrum

"The Only Scarf", par Prefuse 73 & Machinedrum

C’est une collaboration vieille de deux ans qui vient de paraitre. Un exercice de style intéressant entre deux artistes que l’on ne présente plus, ou du moins pus à tout le monde : Prefuse 73 et Machinedrum. Ça s’appelle The

Prefuse 73 & Machinedrum

"The Only Scarf", par Prefuse 73 & Machinedrum

C’est une collaboration vieille de deux ans qui vient de paraitre. Un exercice de style intéressant entre deux artistes que l’on ne présente plus, ou du moins pus à tout le monde : Prefuse 73 et Machinedrum. Ça s’appelle The

Pan Sonic - Oksastus

Pan Sonic – Oksastus : life and death in Kiev

Je ne vais pas vous faire une biographie commentée complète de Pan Sonic, prétendant connaître l’œuvre de Mika Vainio et d’Ilpo Väisänen. Non, je ne les connais pas. J’ai, comme tous ceux qui ont eu la chance et le bonheur

Pan Sonic - Oksastus

Pan Sonic – Oksastus : life and death in Kiev

Je ne vais pas vous faire une biographie commentée complète de Pan Sonic, prétendant connaître l’œuvre de Mika Vainio et d’Ilpo Väisänen. Non, je ne les connais pas. J’ai, comme tous ceux qui ont eu la chance et le bonheur

Squanto - Every Night Draws the Same Crowd

Thanksgiving, et surtout Thanks Squanto

Nous avons beau être fascinés par la transfiguration des genres et la recherche perpétuelle d’une abolition – même sommaire – des barrières qui tendent au cloisonnement simpliste des styles musicaux, le respect d’un certaine ligne éditoriale qui, ne nous le

Squanto - Every Night Draws the Same Crowd

Thanksgiving, et surtout Thanks Squanto

Nous avons beau être fascinés par la transfiguration des genres et la recherche perpétuelle d’une abolition – même sommaire – des barrières qui tendent au cloisonnement simpliste des styles musicaux, le respect d’un certaine ligne éditoriale qui, ne nous le