Incoherent Phylogeny 2

À peine Incoherent Phylogeny sorti, sa suite était déjà en préparation dans les coulisses. Et après deux ans de publications irrégulières mais passionnées, de recherches d’artistes aussi longues et incertaines que gratifiantes à leur issue, on vous présente enfin les 17 morceaux du second volume, dont la seule constante est toujours de n’en avoir aucune.

17 compositions quasi-inédites offertes par autant d’entités artistiques, pour alimenter un projet guidé un peu par la conviction qu’un trio d’estropiés de la chronique musicale était capable de fédérer les sons qu’il aime en comptant sur la gentillesse de ses idoles de l’ombre, mais surtout par le désir d’éveiller la curiosité de son public, aussi petit soit-il, et de lui donner l’envie, aussi modeste soit-elle, de l’étancher en explorant les discographies respectives des musiciennes et musiciens mis à l’honneur sur cette compilation.

Aussi riche en couleurs, on l’espère, que la photographie de la Pararistolochia qui l’illustre, on vous souhaite de trouver dans notre vision de la phylogénie incohérente de quoi satisfaire vos plaisirs musicaux si cohérents. Bonne écoute.

 

On ne remerciera bien évidemment jamais assez tous les artistes qui ont eu la générosité de nous fournir des sons pour Incoherent Phylogeny 2, ni Vladislav Isaev et en particulier Vincent Villuis, dont les conseils avisés et l’expertise du mastering audio ont permis de polir notre bébé à la perfection. Mais ceux que l’on se doit de saluer le plus, c’est surtout vous, précieuses lectrices et précieux lecteurs de Tartine de Contrebasse, que ça fasse sept ans ou sept jours, car faut être au moins aussi opiniâtres que nous pour nous être fidèles.

Vous pourrez télécharger Incoherent Phylogeny 2 sur notre Bandcamp. Oui, c’est à prix libre. Ça veut dire que vous êtes libres de ne rien donner comme des raclures, mais aussi de laisser un pauvre euro ou deux. Dans l’hypothèse où vous le fassiez, sachiez donc que ces quelques deniers iriâmes intégralement financer le mastering de cet opus, voire, soyâmes fous, celui du suivant.

 

Mastering audio par Vincent Villuis et Vladislav Isaev à Ultimae Studios (Lyon / St Petersburg). Site : ultimae.com | email : studio@ultimae.com

Photos : Pararistolochia macrocarpa (Duch.) Poncy. Ehoarn Bidault / MBG

Publicités

Un commentaire

  1. Attente Ivre

    Je vais écouter cela de près ! Je viens à peine de découvrir que vous étiez sur bandcamp… Un podocast sur Deezer aussi, non ? Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :