Articles Tagués: Monolog

Incoherent Phylogeny 2

À peine Incoherent Phylogeny sorti, sa suite était déjà en préparation dans les coulisses. Et après deux ans de publications irrégulières mais passionnées, de recherches d’artistes aussi longues et incertaines que gratifiantes à leur issue, on vous présente enfin les

Incoherent Phylogeny 2

À peine Incoherent Phylogeny sorti, sa suite était déjà en préparation dans les coulisses. Et après deux ans de publications irrégulières mais passionnées, de recherches d’artistes aussi longues et incertaines que gratifiantes à leur issue, on vous présente enfin les

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Monolog – Indemnity and Oblivion | Malmener le cadre

Je ne vous cache pas qu’on avait un peu honte de n’avoir que maladroitement cité Conveyor l’année dernière dans notre pot-pourri. Cet album, marquant la transition de Monolog de sa maison du cœur Ad Noiseam vers Hymen Records, prouvait plus

Il était une fois en 2017

Tantôt fraîches, tantôt cramées, nos tartines peuvent peut-être se retrouver dans l’illustration du pot-pourri annuel qu’on vous sert. Année faste pour certains, année sabbatique pour d’autres, la quantité de papiers sortis ne reflète pas forcément l’intérêt qu’on lui aura porté

Il était une fois en 2017

Tantôt fraîches, tantôt cramées, nos tartines peuvent peut-être se retrouver dans l’illustration du pot-pourri annuel qu’on vous sert. Année faste pour certains, année sabbatique pour d’autres, la quantité de papiers sortis ne reflète pas forcément l’intérêt qu’on lui aura porté

Incoherent Phylogeny, une première compile made in Tartine

Voilà, c’est fait. Depuis cinq années plus ou moins remplies, Tartine de Contrebasse s’est efforcée de défricher, assimiler, triturer et recracher sous forme de chroniques les moins sérieuses possibles des musiques bizarres ou moins bizarres, adulées internationalement ou écoutées par

Incoherent Phylogeny, une première compile made in Tartine

Voilà, c’est fait. Depuis cinq années plus ou moins remplies, Tartine de Contrebasse s’est efforcée de défricher, assimiler, triturer et recracher sous forme de chroniques les moins sérieuses possibles des musiques bizarres ou moins bizarres, adulées internationalement ou écoutées par

Tout ce dont on aurait du vous parler en 2015 (spécial EPs)

On chronique peu d’EP, c’est vrai. Enfin disons qu’on chronique peu tout court, et encore moins d’EP. Et pourtant, il y a de quoi faire. Ci-dessous vous trouverez donc ce qui ressemble à un ultime moyen de nous rattraper, avec

Tout ce dont on aurait du vous parler en 2015 (spécial EPs)

On chronique peu d’EP, c’est vrai. Enfin disons qu’on chronique peu tout court, et encore moins d’EP. Et pourtant, il y a de quoi faire. Ci-dessous vous trouverez donc ce qui ressemble à un ultime moyen de nous rattraper, avec

Monolog – Eversleep & Swarm Intelligence – Hamburg Harbour. Lente collusion.

J’ai pris la mauvaise habitude de chroniquer les EPs par deux. En général j’en suis pas bien fier, mais on va dire que deux EPs ça fait comme un long format ? Bon, sinon, je vais pas vous présenter Monolog et

Monolog – Eversleep & Swarm Intelligence – Hamburg Harbour. Lente collusion.

J’ai pris la mauvaise habitude de chroniquer les EPs par deux. En général j’en suis pas bien fier, mais on va dire que deux EPs ça fait comme un long format ? Bon, sinon, je vais pas vous présenter Monolog et

Monolog – Merge. Effeuiller le surimi

Ecrire une tartine sur Merge, c’est pas évident. Parce que trouver sans cesse de nouvelles images, de nouveaux qualificatifs au fur et à mesure des sorties d’un artiste, est une tâche à laquelle j’évite de me confronter, pas par dédain,

Monolog – Merge. Effeuiller le surimi

Ecrire une tartine sur Merge, c’est pas évident. Parce que trouver sans cesse de nouvelles images, de nouveaux qualificatifs au fur et à mesure des sorties d’un artiste, est une tâche à laquelle j’évite de me confronter, pas par dédain,

Monolog. « c’est le plus grand sens du désordre auquel je sois parvenu »

Il y a des gens que les anniversaires horripilent. Nous on aime bien, surtout quand il s’agit des joyeux drilles d’Ad Noiseam. A l’occasion de la soirée parisienne des 13 ans du label, Tartine a pris quelques minutes entre Gore

Monolog. « c’est le plus grand sens du désordre auquel je sois parvenu »

Il y a des gens que les anniversaires horripilent. Nous on aime bien, surtout quand il s’agit des joyeux drilles d’Ad Noiseam. A l’occasion de la soirée parisienne des 13 ans du label, Tartine a pris quelques minutes entre Gore