Articles Tagués: Lo-fi

William Basinski – A Shadow in Time | Grains d’immortalité

Ayant commencé ses pérégrinations artistiques bien avant que la plupart d’entre vous, lectrices et lecteurs (et moi-même au passage), ne foulent la Terre, je ne me permettrai pas un résumé exhaustif et du coup fort mal informé de la carrière

William Basinski – A Shadow in Time | Grains d’immortalité

Ayant commencé ses pérégrinations artistiques bien avant que la plupart d’entre vous, lectrices et lecteurs (et moi-même au passage), ne foulent la Terre, je ne me permettrai pas un résumé exhaustif et du coup fort mal informé de la carrière

Tomonari Nozaki – Triptych | Prisme d’existence

Il était temps qu’on parle de Triptych, ou plus exactement des pièces qui le composent. Rassemblant les six morceaux répartis sur trois EPs parus en début d’année chez les britanniques de Forwind, cette anthologie est le second LP de Tomonari

Tomonari Nozaki – Triptych | Prisme d’existence

Il était temps qu’on parle de Triptych, ou plus exactement des pièces qui le composent. Rassemblant les six morceaux répartis sur trois EPs parus en début d’année chez les britanniques de Forwind, cette anthologie est le second LP de Tomonari

Kane Ikin – Modern Pressure | Jungle Urbaine

Kane Ikin, c’est d’abord, avec Paul Fiocco, le duo australien Solo Andata. Prenant la forme d’un ambient minimaliste érigé sur des fondations réparties entre musique concrète et drone, leur ton sombre et mystérieux, voire poisseux, les placèrent dans une marge

Kane Ikin – Modern Pressure | Jungle Urbaine

Kane Ikin, c’est d’abord, avec Paul Fiocco, le duo australien Solo Andata. Prenant la forme d’un ambient minimaliste érigé sur des fondations réparties entre musique concrète et drone, leur ton sombre et mystérieux, voire poisseux, les placèrent dans une marge

Tomonari Nozaki : Du déclin à la beauté

  Amour inconditionnel du matériel analogique et plus particulièrement des enregistreurs à bobines, dépictions poussiéreuses d’instants chavirés et laissés en proie aux vagues du déclin sur les rivages du temps, compositions dont le minimalisme apparent n’a d’égal que l’intensité des

Tomonari Nozaki : Du déclin à la beauté

  Amour inconditionnel du matériel analogique et plus particulièrement des enregistreurs à bobines, dépictions poussiéreuses d’instants chavirés et laissés en proie aux vagues du déclin sur les rivages du temps, compositions dont le minimalisme apparent n’a d’égal que l’intensité des