Articles Tagués: Interview

Ian Hawgood : Éloge de la patience

Débuté au détour d’un simple échange au sujet de Home Normal, en vue de préparer une expédition radiophonique qui lui fut consacrée sur les ondes d’Amplitudes, cet entretien s’est construit naturellement à l’image de ce que Ian Hawgood veut transmettre

Ian Hawgood : Éloge de la patience

Débuté au détour d’un simple échange au sujet de Home Normal, en vue de préparer une expédition radiophonique qui lui fut consacrée sur les ondes d’Amplitudes, cet entretien s’est construit naturellement à l’image de ce que Ian Hawgood veut transmettre

Tomonari Nozaki : Du déclin à la beauté

  Amour inconditionnel du matériel analogique et plus particulièrement des enregistreurs à bobines, dépictions poussiéreuses d’instants chavirés et laissés en proie aux vagues du déclin sur les rivages du temps, compositions dont le minimalisme apparent n’a d’égal que l’intensité des

Tomonari Nozaki : Du déclin à la beauté

  Amour inconditionnel du matériel analogique et plus particulièrement des enregistreurs à bobines, dépictions poussiéreuses d’instants chavirés et laissés en proie aux vagues du déclin sur les rivages du temps, compositions dont le minimalisme apparent n’a d’égal que l’intensité des

Paskine : « La radicalité n’est qu’un moyen d’atteindre plus d’abstraction »

Placé en pole position de la programmation du Transient 2015, Paskine faisait partie des valeurs sûres pour nous motiver à sortir de chez nous. Entre un petit bout de Crypto Tropic et un bon gros morceau de Franck Vigroux, nous

Paskine : « La radicalité n’est qu’un moyen d’atteindre plus d’abstraction »

Placé en pole position de la programmation du Transient 2015, Paskine faisait partie des valeurs sûres pour nous motiver à sortir de chez nous. Entre un petit bout de Crypto Tropic et un bon gros morceau de Franck Vigroux, nous

Crypto Tropic : « ce qui m’excite, c’est la convergence entre les musiques traditionnelles et expérimentales »

Fin de la première journée de l’édition 2015 du Transient Festival. Nous sommes à peine en train de digérer les lives si rapidement engloutis de Paskine, Crypto Tropic et Franck Vigroux que nous voici en train de tailler la bavète

Crypto Tropic : « ce qui m’excite, c’est la convergence entre les musiques traditionnelles et expérimentales »

Fin de la première journée de l’édition 2015 du Transient Festival. Nous sommes à peine en train de digérer les lives si rapidement engloutis de Paskine, Crypto Tropic et Franck Vigroux que nous voici en train de tailler la bavète

Transient Festival, Hieros Gamos, Mains d'Oeuvres

Ocoeur : « L’objectif pour moi, c’est la sphère »

Ocoeur faisait partie de ces quelques artistes dont nous maitrisions à peu près l’ouvrage avant de venir nous jeter dans la gueule du loup du Transient Festival 2014 en novembre dernier. Maigre repère dans l’excellent évènement que nous nous apprêtions

Transient Festival, Hieros Gamos, Mains d'Oeuvres

Ocoeur : « L’objectif pour moi, c’est la sphère »

Ocoeur faisait partie de ces quelques artistes dont nous maitrisions à peu près l’ouvrage avant de venir nous jeter dans la gueule du loup du Transient Festival 2014 en novembre dernier. Maigre repère dans l’excellent évènement que nous nous apprêtions

Dafake Panda - interview

Dafake Panda : Cactus ou Bambou ?

Celui qui est probablement le plus barré et donc le meilleur élément de son espèce bankable-kawaï en perdition a accepté de nous rencontrer. Privilégiés trop rares lecteurs de Tartine de Contrebasse, Dafake Panda a accepté de quitter sa caverne-studio et

Dafake Panda - interview

Dafake Panda : Cactus ou Bambou ?

Celui qui est probablement le plus barré et donc le meilleur élément de son espèce bankable-kawaï en perdition a accepté de nous rencontrer. Privilégiés trop rares lecteurs de Tartine de Contrebasse, Dafake Panda a accepté de quitter sa caverne-studio et

Igorrr : « Tu avoueras que ça envoie le steak »

Gautier Serre, l’homme qui est entièrement Igorrr et demi Whourkr, a répondu à nos questions après avoir fait trembler la cale du Batofar comme il faut, au cours de la nuit Ad Noiseam de septembre dernier. Il nous parle de

Igorrr : « Tu avoueras que ça envoie le steak »

Gautier Serre, l’homme qui est entièrement Igorrr et demi Whourkr, a répondu à nos questions après avoir fait trembler la cale du Batofar comme il faut, au cours de la nuit Ad Noiseam de septembre dernier. Il nous parle de