Archives de Catégorie: Entretiens

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014, Kangding Ray, Interview, Solens Arc, David Letellier

Kangding Ray : « On vit une époque formidable. »

Il y a quelques semaines se déroulait la première édition du Transient, et on a pas fait que se gaver de musiques d’autiste en perdant nos repères devant un rectangle rouge. On a aussi un peu travaillé, et on vous

Transient, Festival, Sin Chromatic, Mains d'Oeuvres, 2014, Kangding Ray, Interview, Solens Arc, David Letellier

Kangding Ray : « On vit une époque formidable. »

Il y a quelques semaines se déroulait la première édition du Transient, et on a pas fait que se gaver de musiques d’autiste en perdant nos repères devant un rectangle rouge. On a aussi un peu travaillé, et on vous

Monolog. « c’est le plus grand sens du désordre auquel je sois parvenu »

Il y a des gens que les anniversaires horripilent. Nous on aime bien, surtout quand il s’agit des joyeux drilles d’Ad Noiseam. A l’occasion de la soirée parisienne des 13 ans du label, Tartine a pris quelques minutes entre Gore

Monolog. « c’est le plus grand sens du désordre auquel je sois parvenu »

Il y a des gens que les anniversaires horripilent. Nous on aime bien, surtout quand il s’agit des joyeux drilles d’Ad Noiseam. A l’occasion de la soirée parisienne des 13 ans du label, Tartine a pris quelques minutes entre Gore

Dafake Panda - interview

Dafake Panda : Cactus ou Bambou ?

Celui qui est probablement le plus barré et donc le meilleur élément de son espèce bankable-kawaï en perdition a accepté de nous rencontrer. Privilégiés trop rares lecteurs de Tartine de Contrebasse, Dafake Panda a accepté de quitter sa caverne-studio et

Dafake Panda - interview

Dafake Panda : Cactus ou Bambou ?

Celui qui est probablement le plus barré et donc le meilleur élément de son espèce bankable-kawaï en perdition a accepté de nous rencontrer. Privilégiés trop rares lecteurs de Tartine de Contrebasse, Dafake Panda a accepté de quitter sa caverne-studio et

Nicolas Chevreux : « Le breakcore restera toujours un truc de niche »

Vendredi, Ad Noiseam vous convie pour l’apocalypse dans l’antre berlinoise du Berghain. Pour vous y préparer un peu, voici l’interview de Nicolas Chevreux, l’homme qui est derrière ce label et que nous avions rencontré à l’occasion d’une mémorable nuit qu’il

Nicolas Chevreux : « Le breakcore restera toujours un truc de niche »

Vendredi, Ad Noiseam vous convie pour l’apocalypse dans l’antre berlinoise du Berghain. Pour vous y préparer un peu, voici l’interview de Nicolas Chevreux, l’homme qui est derrière ce label et que nous avions rencontré à l’occasion d’une mémorable nuit qu’il

Igorrr : « Tu avoueras que ça envoie le steak »

Gautier Serre, l’homme qui est entièrement Igorrr et demi Whourkr, a répondu à nos questions après avoir fait trembler la cale du Batofar comme il faut, au cours de la nuit Ad Noiseam de septembre dernier. Il nous parle de

Igorrr : « Tu avoueras que ça envoie le steak »

Gautier Serre, l’homme qui est entièrement Igorrr et demi Whourkr, a répondu à nos questions après avoir fait trembler la cale du Batofar comme il faut, au cours de la nuit Ad Noiseam de septembre dernier. Il nous parle de

Enduser : « Il n’y a pas d’intentions, ça sort simplement »

Fin septembre, Ad Noiseam a chargé le Batofar, et Tartine a suivi le mouvement. De cette nuit de folie nous retiendrons beaucoup de choses, et surtout plus d’une heure de sons correspondant à 4 interviews à traiter. Comme nous sommes

Enduser : « Il n’y a pas d’intentions, ça sort simplement »

Fin septembre, Ad Noiseam a chargé le Batofar, et Tartine a suivi le mouvement. De cette nuit de folie nous retiendrons beaucoup de choses, et surtout plus d’une heure de sons correspondant à 4 interviews à traiter. Comme nous sommes

Ruby My Dear : «Récupérer les restes et les modeler»

C’est désormais officiel, Remains of shapes to come, le dernier opus de Ruby My Dear, sort le 29 juin… autrement dit : là. Pour l’occasion, Ruby My Dear a accepté de répondre à certaines de nos questions. Il nous parle

Ruby My Dear : «Récupérer les restes et les modeler»

C’est désormais officiel, Remains of shapes to come, le dernier opus de Ruby My Dear, sort le 29 juin… autrement dit : là. Pour l’occasion, Ruby My Dear a accepté de répondre à certaines de nos questions. Il nous parle

Scratch Bandits Crew : «Le scratch est un instrument à part entière»

Entre deux concerts, nous avons réussi à coincer une heure le Scratch Bandits Crew dans un café, à deux pas de la Maison de la Radio où ils doivent ensuite filer pour un live sur France Inter. Moi d’un côté

Scratch Bandits Crew : «Le scratch est un instrument à part entière»

Entre deux concerts, nous avons réussi à coincer une heure le Scratch Bandits Crew dans un café, à deux pas de la Maison de la Radio où ils doivent ensuite filer pour un live sur France Inter. Moi d’un côté