Articles Tagués: Dark Ambient

Roberto Crippa – Selenic | Échappée solitaire

Peu de choses à exposer sur le mystérieux Roberto Crippa dans ce paragraphe d’introduction. Quelques conjectures peut-être, comme celle qu’il semble avoir émergé avec des compatriotes d’une scène expérimentale italienne en plein essor au début des années 2010, se plaçant

Roberto Crippa – Selenic | Échappée solitaire

Peu de choses à exposer sur le mystérieux Roberto Crippa dans ce paragraphe d’introduction. Quelques conjectures peut-être, comme celle qu’il semble avoir émergé avec des compatriotes d’une scène expérimentale italienne en plein essor au début des années 2010, se plaçant

Cryogenic Weekend – Polar Sleep | Mémoire physique

On m’a un jour demandé d’écrire un texte à propos d’une future sortie de Cryogenic Weekend. Aucune instruction ne fut donnée et donc, en écoutant cet album moitié compilation, moitié remaster, et moitié autre chose, je me suis souvenu du

Cryogenic Weekend – Polar Sleep | Mémoire physique

On m’a un jour demandé d’écrire un texte à propos d’une future sortie de Cryogenic Weekend. Aucune instruction ne fut donnée et donc, en écoutant cet album moitié compilation, moitié remaster, et moitié autre chose, je me suis souvenu du

Pinkcourtesyphone – Indelicate Slices | Mûr de silence

S’il y a bien un style musical qui a très vite tendance à tourner en rond, c’est le dark ambient. Et attention, j’adore les ambiances qu’il peut créer, les imaginaires malades ou isolationnistes qu’il engendre. Mais force est de constater

Pinkcourtesyphone – Indelicate Slices | Mûr de silence

S’il y a bien un style musical qui a très vite tendance à tourner en rond, c’est le dark ambient. Et attention, j’adore les ambiances qu’il peut créer, les imaginaires malades ou isolationnistes qu’il engendre. Mais force est de constater

OAKE – Sentiment of Callousness | Contre-mesures

On découvrait OAKE il y a un an sur Stroboscopic Artefacts, en pleine descente post-Atonal, se demandant pourquoi on n’en avait pas entendu parler avant. Déroulant une techno lente et donc forcément efficace qui creuse avec une joie hystérique son

OAKE – Sentiment of Callousness | Contre-mesures

On découvrait OAKE il y a un an sur Stroboscopic Artefacts, en pleine descente post-Atonal, se demandant pourquoi on n’en avait pas entendu parler avant. Déroulant une techno lente et donc forcément efficace qui creuse avec une joie hystérique son

Pact Infernal – Monad XXV | Terre brûlée

On pourrait presque croire que OAKE a balisé la route pour Pact Infernal. Ou bien que Stroboscopic Artefacts a tellement aimé le Monad XXIV des allemands que sa nouvelle itération ne pouvait que reprendre les rênes de la série là

Pact Infernal – Monad XXV | Terre brûlée

On pourrait presque croire que OAKE a balisé la route pour Pact Infernal. Ou bien que Stroboscopic Artefacts a tellement aimé le Monad XXIV des allemands que sa nouvelle itération ne pouvait que reprendre les rênes de la série là

Dronny Darko – Abduction | Rencontres du troisième type

Comme d’habitude, difficile pour moi de résister à mon créateur de dark ambiances favori. Depuis ses débuts chez Cryo Chamber avec l’indétrônable Outer Tehom en 2014, je n’ai pas réussi à snober une seule des créations de Dronny Darko. L’ukrainien

Dronny Darko – Abduction | Rencontres du troisième type

Comme d’habitude, difficile pour moi de résister à mon créateur de dark ambiances favori. Depuis ses débuts chez Cryo Chamber avec l’indétrônable Outer Tehom en 2014, je n’ai pas réussi à snober une seule des créations de Dronny Darko. L’ukrainien

Constantine – Hades | Synchronicité

Bien que souvent éloigné de ses berges par des explorations techno acides trop insistantes, Bedouin Records arrive périodiquement à sortir des bastosses enrichies à d’autres éléments instables auxquelles je ne m’attends pas. Le Esto de Ryo Murakami assez récemment ou

Constantine – Hades | Synchronicité

Bien que souvent éloigné de ses berges par des explorations techno acides trop insistantes, Bedouin Records arrive périodiquement à sortir des bastosses enrichies à d’autres éléments instables auxquelles je ne m’attends pas. Le Esto de Ryo Murakami assez récemment ou

Elegi – Bånsull | Derrière le murmure

Ça faisait huit ans que Tommy Jansen n’avait pas sorti un truc. Silence radio après deux albums chez les qualitatifs Miasmah, où l’on retrouve régulièrement avec pas mal de plaisir des personnes comme Svarte Greiner et ses différentes apparitions groupées

Elegi – Bånsull | Derrière le murmure

Ça faisait huit ans que Tommy Jansen n’avait pas sorti un truc. Silence radio après deux albums chez les qualitatifs Miasmah, où l’on retrouve régulièrement avec pas mal de plaisir des personnes comme Svarte Greiner et ses différentes apparitions groupées